10.2 C
Région Limousin
samedi 15 juin 2024

La principale caserne des pompiers de Limoges « en chantier » pour plus de 2 ans

Construit en 1970, le principal centre de secours de Limoges, situé au Val de l’Aurence, va être rénové et restructuré pour le rendre plus opérationnel et faciliter le travail de la centaine de pompiers de la caserne Martial Mitout. Un chantier complexe car le travail des pompiers ne doit jamais être interrompu pendant toute la durée des travaux.

Construit au moment de la création de la ZUP de l’Aurence, le centre de secours Marcel Mitout est la plus grande caserne de Limoges avec une centaine de pompiers, dont 16 femmes, et près de 25 véhicules. En 2020, les sauveteurs de ce centre ont effectués plus de 4600 sorties de secours sur une zone d’intervention qui couvre l’est et le nord-est de l’agglomération limougeaude.

Zone d’intervention du centre de secours Marcel Mitout de Limoges

Dans sa configuration actuelle, le vieux centre de secours Martial Mitout souffre de plusieurs défauts qui peuvent s’avérer problématiques pour le travail des pompiers avec notamment une rampe d’accès trop étroite, ce qui empêche que 2 véhicules puissent se croiser, et des bâtiments mal adaptés aux plus gros gabarits des véhicules de secours.

Un grand chantier de restructuration et de rénovation vient donc de débuter pour améliorer la configuration de la caserne. Une bonne partie des bâtiments existants vont être réutilisés mais certains éléments, dont la « soucoupe » à l’entrée du site, vont être détruits pour offrir une configuration plus opérationnelle.

Modélisation du futur centre de secours Martial Mitout © Architectes Associés

C’est le cabinet limougeaud « Architectes Associés » qui a été retenu pour piloter ce chantier qui va s’étendre sur plus de 2 ans car la continuité opérationnelle du centre doit être maintenue 24h sur 24h pendant toute la durée des travaux. Le coût des travaux est estimé à 8 millions d’euros, financés par le département de la Haute-Vienne.

La première phase de travaux va quelque peu perturber la circulation dans le secteur avec la fermeture de l’une des trois voies du boulevard extérieur (Mas Bouyol) sur 350 mètres avant le croisement avec la rue Armand Dutreix, pour une durée d’environ 1 an.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à aller faire un tour sur le site du SDIS 87.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles