10.5 C
Région Limousin
mercredi 29 mai 2024

TER : La Région consulte les usagers sur l’avenir du Train Express Régional en Nouvelle-Aquitaine

La Région Nouvelle-Aquitaine a lancé ses concertations publiques sur les lignes TER via la plateforme participez.nouvelle-aquitaine.fr et, au mois de Mai, trois comités de lignes seront organisés à Limoges, Brive et Guéret. Les usagers du TER sont invités à participer à ces concertations et peuvent même formuler des propositions.

Si l’avenir du POLT est entre les mains du ministre des Transports et de la SNCF, l’avenir des lignes TER limousines est en partie entre les mains de la Région Nouvelle-Aquitaine. C’est en effet la Région qui finance, avec l’Etat, le fonctionnement du Train Express Régional avec un niveau de financement public qui atteint en moyenne 72% des coûts. La fusion des réseaux TER Aquitaine, Limousin et Poitou-Charente en 2017 a créé un réseau de 3600 kilomètres de voies qui s’étend sur tout le quart Sud-Ouest de l’Hexagone et qui est utilisé chaque jour par quelques 90 000 usagers.

Le réseau TER en Nouvelle-Aquitaine © transport.nouvelle-aquitaine.fr

Difficile avec un tel réseau à piloter de pouvoir détecter les ajustements et travaux à réaliser pour satisfaire l’ensemble des néo-aquitains, d’autant que les disparités au sein de la Région sont particulièrement marquées. Si la façade Atlantique est reliée au réseau TGV et dispose de plusieurs lignes Facilit’R pour faciliter les transports domicile-travail dans les principales agglomérations, le Limousin est le royaume de « l’omnibus » et, soyons honnête, une fois encore le parent pauvre du transport ferroviaire dans la région.

Donnez votre avis et soumettez vos idées sur la plateforme de la Région

Mais vous avez peut-être les moyens de faire changer un peu les choses ! Depuis la fin du mois de Mars, la Région Nouvelle-Aquitaine organise une concertation publique sur l’avenir des lignes TER de son territoire. Sur la plateforme participez.nouvelle-aquitaine.fr vous pouvez consulter les propositions déjà envoyées, vous avez la possibilité de voter pour celles qui vous intéressent ou formuler vos propres propositions. L’ensemble de ces propositions seront examinées et feront l’objet d’une réponse au mois de Septembre.

Des « comités de ligne » se tiendront, au mois de Mai, dans chaque département pour échanger avec la Région et les différents services de la SNCF impliqués sur le TER. Ces réunions sont publiques et aussi accessibles en « visio ».

  • Le 2 Mai de 18h à 20h à la Maison des Sports (GAIA) de Limoges
  • le 10 Mai de 18h à 20h au Lycée George Arsonval de Brive
  • Le 31 Mai de 18h à 20h au Lycée Pierre Bourdan de Guéret

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de la Région Nouvelle-Aquitaine.

« L’agora du Train », vent debout contre l’ouverture du train régional à la concurrence

Si la consultation publique lancée par la Région Nouvelle-Aquitaine se veut une démarche de démocratie participative, le collectif « Agora du train » craint cependant que les projets du Conseil Régional pour les trains express régionaux ne s’orientent un peu trop vite vers une ouverture à la concurrence du TER en Nouvelle-Aquitaine qui n’amènera aucun bénéfice pour les usagers et conduira à une dégradation progressive du service.

Il est vrai que les exemples de conséquences négatives suite à la privatisation des réseaux ferroviaires ne manquent pas chez nos voisins européens et que le constat est souvent celui d’une hausse des tarifs associée à une dégradation voire un abandon du service. Le collectif « Agora du Train » avance par ailleurs que, selon un récent sondage réalisé par Cluster17, 60% des néo-aquitains seraient opposés à l’ouverture à la concurrence du train régional et que 73% souhaiteraient qu’un référendum régional soit organisé pour décider de l’avenir du TER dans leur Région.

Pour plus d’informations sur l’action du collectif et sur la pétition « l’appel du rail » contre la privatisation du TER en Nouvelle Aquitaine, on vous invite à consulter le site de « l’Agora du Train »

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles