10.2 C
Région Limousin
samedi 15 juin 2024

La vente du golf municipal de Limoges a été actée, elle financera la rénovation d’un bâtiment pour une école de théâtre

Évoquée le mois dernier par la municipalité limougeaude, la cession du complexe du golf municipal de Saint-Lazare a été approuvée lors du dernier conseil municipal après des débats houleux. Le conseil municipal a aussi approuvé que les recettes de la vente seraient affectées à la rénovation de la « gentilhommière du Mas Jambost » pour y accueillir prochainement l’École supérieure du théâtre de l’Union.

La cession du golf de Limoges approuvée en conseil municipal malgré des débats houleux

A la fin du mois de mai, l’équipe municipale de la Ville de Limoges annonçait son souhait de se séparer du golf municipal de Saint-Lazare en invoquant d’importants travaux nécessaires pour rénover l’équipement au niveau des normes et standards actuels, la consommation d’une importante quantité d’eau pour l’entretien du parcours et la non-rentabilité d’un tel service public.

L’affaire n’a pas « trainé » puisque la cession du golf 18 trous de 55 hectares et du complexe d’hôtellerie-restauration, à la SAS CRISS DEVELOPPEMENT, a été mise au vote lors du dernier conseil municipal. Cette proposition a suscité de très vives réactions de l’opposition qui s’est insurgée, par la voix de Mme Gulsen Yildirim, contre la suppression de deux services publics et qui a fait part de ses inquiétudes sur les finances municipales et sur le recours, jugé trop fréquent, de la cession au « privé » ou de la destruction d’équipements publics municipaux.

Les débats autour de cette délibération ont été houleux et l’équipe municipale s’est efforcée de rassurer sur des points sensibles comme la continuité de la fréquentation du site par les scolaires, le tarif de vente (1.597 M€) fixé après estimation par le Domaine et abaissé de 15% en raison de la délégation de service public, et le maintien dans l’avenir du site en « zone naturelle » garanti par les règles d’urbanisme de la communauté urbaine.

Après plus de 30 minutes de débats, la décision a finalement été approuvée et la vente sera finalisée dans l’année 2023 pour un changement de propriétaire effectif au 1er janvier 2024.

Les recettes réaffectées à la rénovation du Pavillon du Mas Jambost pour accueillir l’ESTU

A l’occasion du même conseil municipal, la commune a acté son intention de rénover le « Pavillon du Mas Jambost », une gentilhommière de 1828 située en proximité du Val de l’Aurence et utilisée jusqu’alors comme résidence du Directeur des services de la ville.

Le fruit de la vente du golf sera donc réaffecté à la rénovation du bâtiment qui devrait ensuite accueillir l’École supérieure de théâtre de l’Union actuellement hébergée à Saint-Priest-Taurion dans un bâtiment que la ville de Montreuil, propriétaire du lieu, souhaite vendre.

Le Pavillon du Mas Jambost, une « gentilhommière » au coeur du Val de l’Aurence
Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles