10.2 C
Région Limousin
samedi 15 juin 2024

6 mois pour redresser ses finances, le défi de la dernière chance pour Railcoop et son Bordeaux-Lyon

Placée en redressement judiciaire, Railcoop dispose de 6 mois de sursis pour essayer de trouver de nouveaux investisseurs et assurer sa survie. Mais le fol espoir de revoir circuler le Lyon-Bordeaux s’amenuise encore un peu plus et risque fort de n’avoir été qu’un mirage…

Le tribunal de Cahors a donc décidé de donner encore un peu de temps à Railcoop. Placée en redressement judiciaire, la coopérative ferroviaire évite donc pour l’instant la liquidation. Elle dispose désormais de 6 mois supplémentaires pour essayer de changer son destin et continuer de faire rêver les 14 000 sociétaires qui ont cru au projet un peu fou de la relance du train Bordeaux-Lyon avec un modèle coopératif.

Lors de l’assemblée générale du 7 octobre dernier, les sociétaires ont votés à une très large majorité (85%) pour la poursuite de l’activité de Railcoop et surtout donné leur accord pour une modification de fond du projet avec l’arrivée potentielle d’un fonds d’investissement dans le capital par la privatisation d’une bonne partie des activités.

En évitant la liquidation, Railcoop s’offre donc 6 mois supplémentaire pour convaincre des investisseurs privés, à commencer par le fond espagnol Serena Partners, de lui apporter le soutien financier nécessaire au lancement de son activité de transport de passagers. Si du côté de Railcoop on affirme avoir d’autres touches intéressantes pour continuer l’activité, on se gardera bien d’espérer quoi que ce soit avant d’avoir vu « la couleur de l’argent ».

Du côté des collectivités territoriales qui se sont investies dans le projet, la déception est aussi grande que l’espoir est mince. Sans l’appui de l’Etat et des régions Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine, la rentabilité de la ligne Bordeaux-Lyon sera bien difficile à garantir et il y’a donc fort à parier qu’elle n’intéressera pas les investisseurs privés…

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles