13.6 C
Région Limousin
lundi 20 mai 2024

Après le tragique incendie, les travaux de rénovation du CHU de Limoges devraient rapidement commencer

Dans la nuit du samedi 28 octobre, un tragique incendie a coûté la vie à un patient du CHU Dupuytren 1 de Limoges. Le ministre de la Santé, Aurélien Rousseau, s’est rendu sur place en urgence et a confirmé la signature prochaine des permis pour des travaux de rénovation « dans les tuyaux » depuis plusieurs années. Un chantier très complexe qui devrait durer 8 ans et dont le montant s’élève à 300 millions d’euros.

Si sa visite en Limousin était prévue pour les jours à venir, le ministre de la santé a dû faire le voyage en urgence pour se rendre au CHU de Limoges où un incendie s’est déclaré dans la nuit du 28 octobre vers 2h30. Rapidement maitrisé, l’incendie a malheureusement fait au moins une victime, le patient de la chambre où il s’est déclaré, ainsi que deux blessées, et une vingtaine d’autres patients ont dû être évacués après avoir inhalé des fumées toxiques.

Le pire semble néanmoins avoir été évité car, si l’on en ignore encore les causes, le départ de l’incendie a été localisé au deuxième étage du bâtiment et le feu s’y est rapidement propagé provoquant des fumées toxiques qui ont incommodé les patients et les équipes de secours. Rapidement sur site, les pompiers ont réussi à maîtriser les flammes avant qu’elles ne se répandent dans les 8 autres étages du bâtiment construit dans les années 1970 et dont la rénovation était prévue de longue date.

Le ministre de la santé confirme le début rapide des travaux

Au mois de janvier, Pascal Mocaër, directrice générale du CHU de Limoges, avait confirmé le dépôt imminent du permis de construire pour un important chantier de rénovation du vieil hôpital « Dupuytren 1 » dont l’état est devenu préoccupant. Venu en urgence sur le site de l’incendie, M Aurélien Rousseau a confirmé que les permis nécessaires aux travaux seraient signés dans les semaines à venir.

Les travaux devraient être étalés sur un période de 8 ans et le coût global du projet est de 300 millions d’euros. L’objectif est de moderniser le bâtiment en « site occupé », opération très complexe qui requiert de multiples réorganisation successives et doit donc être étalée sur une longue période.

Une période très délicate pour un hôpital sous pression

Ce tragique incendie aura donc permis d’avoir la confirmation anticipée des travaux à venir à l’hôpital « Dupuytren 1 » mais les prochaines années s’annoncent d’ores et déjà très délicates pour un hôpital qui est plus que jamais sous pression. Les urgences sont toujours saturées et la situation s’est encore aggravée en raison des fermetures intempestives des urgences de l’hôpital de Saint-Junien, faute de personnel, et de la grève des urgentistes de la Polyclinique, finalement réquisitionnés par la préfecture face au caractère critique de la situation.

Plus de 150 lits sont actuellement fermés au CHU de Limoges, faute de personnel médical, et les travaux, aussi nécessaires et urgents soient-ils, vont diminuer un peu plus le nombres de lits disponibles. Une situation qui va forcément accroitre, et pendant une longue période, la pression sur des urgences qui n’avaient déjà pas besoin de ça…

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles