22.5 C
Région Limousin
samedi 13 avril 2024

Réaménagement des bords de Vienne, « La Friche des Ponts » reviendra bien à la Font Pinot pour l’été 2024

Elle devait déménager, en raison des travaux d’aménagement réalisés sur les bords de la Vienne, à proximité de la Font-Pinot, mais « la Friche des Ponts » occupera bien son « terrain d’origine » au cœur de Limoges pour l’été 2024. Bonne nouvelle pour les 50 000 visiteurs qui se sont habitués à cette installation éphémère qui dure. En attendant (qui sait ?) qu’un projet plus pérenne voit le jour pour prendre la suite de la friche.

Les 11 000 m² de la friche industrielle de la Font-Pinot, sur les bords de la Vienne à Limoges, ont un temps attiré la convoitise de promoteurs immobiliers, mais face à la fréquentation du site et au succès populaire de l’éphémère « Friche des Ponts » qui y prend, depuis 2021, ses quartiers d’été, la Mairie de Limoges semblait finalement avoir d’autres projets en tête.

Lesquels ? Difficile à dire pour l’instant, car si les projets résidentiels évoqués jusqu’en 2020 ne paraissent plus d’actualité, les projets alternatifs comme celui récemment proposé par «Darwin», à l’origine de la belle transformation de la friche de la caserne Niel à Bordeaux, n’ont pour apparemment pas reçu de suite positive…

Le « Magasin Général » de l’écosystème Darwin à Bordeaux © Claudia – stock.adobe.com

Car si les bâtiments sont privés – ils appartiennent à Pierre Arquié – ils sont bel et bien à vendre, mais sans l’aval de la Mairie de Limoges aucun projet de réhabilitation du site ne pourra se concrétiser. La situation dure depuis près de 15 ans et, pour l’instant, les projets municipaux se concentrent sur l’aménagement des bords de Vienne.

Le projet de réaménagement des bords de Vienne

Initié depuis quelques années, le projet de réaménagement des bords de Vienne se poursuit pour le plus grand bonheur des flâneurs qui affluent par centaines dès que le soleil pointe le bout de son nez. La Ville de Limoges s’est engagée à poursuivre l’aménagement et souhaite transformer les bords de Vienne en un vaste « parc urbain » pour créer un « poumon vert » au cœur de l’agglomération. L’ensemble des aménagements est encadré par un « plan guide » qui détaille les projets pour les différentes zones du parcours urbain de la Vienne.

Voies piétonnes et cyclables, espaces verts etc… le « plan guide » détaille les aménagement prévus © Ville de Limoges

Les travaux d’aménagement seront réalisés en plusieurs phases et devraient s’étaler sur 8 ans. La première partie a commencé à la fin de l’année 2023, sur le secteur de la rive droite située entre Font Pinot et la clairière de la Filature, et consiste en la création d’un théâtre de verdure, d’une esplanade pour accueillir de petits événement et d’une passerelle au niveau du viaduc SNCF situé après le Pont de la Révolution.

L’ensemble du projet est détaillé sur le site de la Ville de Limoges.

La « Friche des Ponts » ne déménagera finalement pas !

En raison des travaux engagés sur cette première phase, la Mairie de Limoges avait indiqué, au mois d’octobre dernier, que « La Friche des Ponts » n’allait pas pouvoir se tenir à l’endroit habituel et devrait déménager pour l’été 2024, puisque le parking à proximité ne serait plus accessible. Si le terrain utilisé par « la Friche » est privé, et que l’entreprise qui organise cette installation éphémère paye un loyer à Pierre Arquié, elle doit travailler en bonne intelligence avec la ville pour se déployer durablement en plein air, sécuriser les accès au site et limiter les risques de porter atteinte à la tranquillité des riverains..

Des animations en plein air et des foodtrucks, une recette simple qui a fait ses preuves !

L’annonce de ce déménagement avait fait grand bruit chez les 50 000 habitués des lieux et suscité nombre de questions sur les sites potentiels de relocalisation. Un autre site situé un peu plus en amont, « le bassin d’orage » a été un temps envisagé, mais lors de leur dernière réunion avec le premier édile limougeaud les organisateurs n’avaient toujours pas obtenu de confirmation.

Pressés par le temps, ils s’étaient même mis en quête d’un autre lieu propice et était même en négociation avancée avec la Ville du Palais-sur-Vienne pour relocaliser « la Friche » sur le site de la Sablière que la municipalité palaisienne souhaite redynamiser à la belle saison et qui avait d’ailleurs accueilli plusieurs concerts l’été passé.

Et puis finalement, la Mairie de Limoges considérant que « La Friche des Ponts » se devait de rester à Limoges est finalement revenue sur sa décision, autorisant donc l’utilisation du site habituel et organisera, avec le soutien de Limoges Métropole, la mise en place de navettes pour acheminer les « fricheurs » et facilitera même le traitement des déchets. « Tout est bien qui finit bien » même si la date d’ouverture 2024 reste encore inconnue et pourrait se faire un peu plus tard que d’habitude en raison de ce petit retard à l’allumage…

Quand à l’avenir de la friche industrielle de la Font-Pinot, il reste lui toujours incertain. Il suffit pourtant de voir les réussites que sont les réhabilitations comme « Darwin » à Bordeaux ou « Les Ateliers des Capucins » à Brest, pour penser qu’un site pérenne et dans « cet esprit là » au cœur de Limoges et sur les bords de la Vienne, ça serait une bien belle idée !

L’ancienne usine de teinturerie Duboys sur le site de la Font Pinot vers 1920 © Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles