13.6 C
Région Limousin
lundi 20 mai 2024

Un « train-laboratoire » sillonne les lignes limousines et collecte des données pour le projet de train léger « TELLi »

Un train un peu spécial sillonne actuellement les lignes du Limousin au départ de la gare de Limoges. Bardé de caméras et de capteurs, ce « train-laboratoire » transporte des voyageurs et collecte aussi des données dans le cadre du projet « TELLi » porté par la SNCF et 10 partenaires, dont Ferrocampus, qui vise à créer un train léger dédié aux « petites lignes ».

Au début de cette année 2024, nous vous avions parlé de ce projet de navette ferroviaire autonome baptisé « Ecotrain » et dont une mise en service future entre Guéret et Felletin était à l’étude. Comme bien souvent lorsque l’on traite d’un sujet en lien avec le ferroviaire, notre article avait déclenché de nombreuses réactions passionnées : celles qui fustigeaient l’argent du contribuable dépensé dans ce genre « d’arlésienne », les « ça ne marchera pas » de lecteurs bien plus éclairés que nous sur la complexité du transport sur rail, le tout noyant les timides marques d’intérêt des usagers potentiels de ces solutions de transport futures…

Le ferroviaire c’est un domaine sacré ! Dès qu’une entreprise planche à faire rouler quelque chose sur les rails, le projet est immédiatement dénigré pour la simple et bonne raison que, dans le cœur de beaucoup, seule la SNCF a le droit de « jouer aux trains ». Bonne nouvelle, le projet dont nous allons vous parler aujourd’hui est estampillé « SNCF Réseaux » et devrait donc, même s’il ressemble beaucoup à « Ecotrain », être largement plébiscité !

Le projet « TELLi » pour redynamiser les « petites lignes »

« TELLi » est un projet de « train léger innovant » lancé en 2022 par la SNCF et un consortium de 10 partenaires parmi lesquels Thales, Texelis, Alstom, Cerema, Capgemini, Railenium ou encore Ferrocampus, pôle d’excellence européen de la filière ferroviaire porté par la Région Nouvelle-Aquitaine.

Le projet vise à concevoir une train léger électrique « bardé d’innovations » pour redynamiser les « petites lignes » (lignes de desserte fine) et répondre à 3 grands enjeux :

  • proposer des solutions de transports décarbonées et accompagner la transition écologique,
  • garantir le droit à la mobilité dans les territoires,
  • mettre en place une offre soutenable économiquement.

Les documents que nous avons consultés n’indiquent pas encore s’il est prévu que ce train innovant soit autonome mais les premières images laissent à penser que cette option sera privilégiée…

Un « TER-études » circule actuellement en Limousin

C’est dans le cadre de ce projet qu’un train d’un genre un peu spécial sillonne actuellement les voies du Limousin. Sous les apparences d’un « classique » autorail X73500 tel que ceux utilisés sur les lignes TER, le « 73525 » est en réalité un « train laboratoire » qui appartient à la Région Nouvelle-Aquitaine. Il a été modifié et équipé, au « Technicentre SNCF » à Limoges, de tout un tas de caméras, de radars et de capteurs pour collecter des données utilisées dans le cadre du projet « TELLi ».

Les modifications apportées n’empêchant en rien le transport de voyageurs, ce train un peu spécial est exploité par SNCF Voyageurs et ouvert aux voyageurs. En circulation depuis le 18 mars, il transporte d’ailleurs ses passagers sur les 8 lignes de l’étoile ferroviaire de Limoges, à destination de Brive, Guéret, Meymac, Angoulême ou encore Périgueux…

« Ecotrain » ou « TELLi », l’avenir du transport sur les « petites lignes » est en marche ! Pour l’instant, l’heure est à la collecte de données, et il faudra encore être patient pour voir rouler ces trains nouvelle génération. Dans le cas du projet « TELLi », la création d’un prototype est évoquée pour les 2-3 années à venir et la mise en service, peut-être, à horizon 2029…

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles