10.2 C
Région Limousin
samedi 15 juin 2024

Statu quo sur l’A20 après le refus de la préfecture, le contournement du Limousin préconisé pour les vacanciers

La situation s’enlise pour la réouverture de l’A20 après l’incident qui a perturbé le chantier de construction du nouveau pont de Limoges. La préfecture a estimé que les garanties n’était pas suffisante et a donc refusé la réouverture de l’autoroute.

Comme on pouvait le craindre, les dommages sur l’ouvrage du nouveau pont de Limoges sont plus importants que prévu après la chute du vérin et la torsion du tablier du pont. La Métropole de Limoges et les entreprises en charge du chantier avaient pourtant fait le nécessaire pour répondre aux demandes de l’Etat et remettre le dossier en préfecture dans les délais annoncés.

Malheureusement, les audits réalisés par les experts de l’Etat ont révélé des « dégradations de certaines parties essentielles de l’ouvrage » et la préfecture, suivant l’avis du Cerema, a refusé la réouverture car les garanties sur la sécurité des usagers ne sont pas suffisantes.

De nouveaux calculs vont être réalisés pour justifier la stabilité de la passerelle et consolider l’ouvrage si cela s’avère nécessaire. Pour l’instant c’est le statu quo et les usagers sont donc redirigés sur les déviations mises en place depuis le début du chantier.

Un premier week-end de Juillet difficile, le contournement du Limousin recommandé

La circulation autour de Limoges a quand même été bien difficile en ce premier week-end de Juillet, pourtant bien plus calme que ceux à venir, avec un afflux de vacanciers empruntant les boulevards limougeauds pour rejoindre la route du Sud. Généralement fluide, le trafic de l’agglomération connait donc des bouchons inédits qui laissent craindre le pire pour les premiers « grands départs » si la fermeture de l’A20 est maintenue.

Pour l’instant, la préfecture recommande aux automobilistes en transit vers le Sud-Ouest de contourner le Limousin en empruntant l’A71 ou l’A89 pour éviter que Limoges ne se transforme un véritable point noir sur la route des vacances. Les répercutions sur l’économie locale commencent à se faire sentir pour certains commerces devenus difficilement accessibles et si la situation ne se débloque pas rapidement, c’est l’activité touristique qui pourrait aussi connaitre un début de saison perturbé.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles