3.3 C
Région Limousin
vendredi 1 mars 2024

Escape game et simulateur de conduite, la STCLM innove pour recruter de nouveaux conducteurs de bus

Depuis l’automne dernier, une importante pénurie de chauffeurs de bus a commencé à poser de sérieux problèmes à bon nombre de sociétés de transport en commun, les contraignant parfois à des réductions de service. Pour faire face à cette situation et recruter ses futurs conducteurs, la STCLM a mis en place un système de recrutement novateur à base d’escape game et de simulateur.

Depuis l’automne dernier, la grave pénurie de chauffeurs de bus a éclaté au grand jour aux 4 coins de la France. La majorité des sociétés de transport urbain venaient de tirer la sonnette d’alarme et certaines étaient même contraintes à des réductions de trafic, notamment en Île-de-France où 26% des liaisons bus de la RATP n’étaient plus assurées !

Les perspectives dans le secteur des transports sont alarmantes si l’on en croit les chiffres de l’Union Internationale des Transports Routiers (IRU) qui prévoient, en raison d’une vague de départs à la retraite, que le nombre de postes vacants pourraient atteindre les 50% pour les chauffeurs d’autobus et d’autocars, en Europe, d’ici à 2026.

A la rentrée de Septembre 2022, il manquait déjà 3000 à 4000 chauffeurs de bus en France, selon l’Union des Transports Publics qui a mis en œuvre, avec Pôle Emploi et les ministères du Travail et des Transports, l’opération « Faites bouger les lignes« , lancée au printemps et dont l’objectif annoncé est de 2000 recrutements d’ici à cet été.

© Union des Transports Publics et Ferroviaires

La situation est d’autant plus critique que bon nombre de collectivités territoriales ont déjà engagé des chantiers d’amélioration de leurs infrastructures de transport en commun pour limiter l’impact environnemental du transport dans les villes en proposant une offre plus efficace que la voiture individuelle avec notamment les “Bus à Haut Niveau de Service”.

Escape game et simulateur, la STCLM innove pour faire naître de nouvelles vocations

A la Société des Transport en Commun de Limoges Métropole, le constat est le même que partout ailleurs : il manque du monde ! Elle cherche actuellement à recruter 38 chauffeurs, soit 13% de son effectif, pour pallier aux départs mais aussi pour amplifier son offre. Alors pour s’ouvrir au plus grand nombre, la STCLM a mis en place une journée de recrutement originale, le 25 mai dernier sur la place de Motte.

Pas besoin de permis D, pas besoin de CV non plus, les candidats intéressés par le métier de chauffeur de bus étaient invités à participer à un escape game, organisé par le cabinet « RDV Nomade« , et destiné à révéler leur « savoir-être » pour voir si il est adapté avec ce métier très social qui demande calme et bonne humeur en toute circonstance. La STCLM a aussi eu recours à un simulateur de conduite pour permettre aux candidats de se projeter au volant d’un bus. Les candidats ayant donné satisfaction aux recruteurs pourront ensuite être aider financièrement pour valider leur « permis D » autorisant le transport de personne de plus de 8 passagers.

Le reportage de nos confrères de 7A Limoges :

© 7A Limoges

Si vous êtes intéressé(e) par les offres de chauffeurs de bus de la STCLM, que vous ayez la formation adéquate ou non, vous trouverez toutes les informations de contact sur le site officiel dans la rubrique « l’Entreprise ».

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles