10.2 C
Région Limousin
samedi 15 juin 2024

La majeure partie de la Haute-Vienne est placée en « alerte sécheresse »

Après la Creuse, en alerte depuis la mi-juin, c’est donc au tour de la Haute-Vienne de passer en « alerte sécheresse » sur la majorité des bassins versants du département et de mettre en place un premier niveau de restrictions.

Les années se suivent et se ressemblent quand même un peu… Après une année 2022 qui a été marquée par une grave sécheresse, la situation hydrologique restait préoccupante dans une bonne partie de l’Hexagone. Et même si nous avons été plutôt bien lotis jusqu’à présent, en regard des situations catastrophiques qui frappent actuellement de nombreux pays de l’hémisphère nord, le déficit en eau de l’année dernière va à nouveau nous impacter.

En effet, même si les précipitations de ces derniers mois ont été conformes aux normales, le beau temps et les fortes chaleurs de ces dernières semaines ont provoqué une forte baisse de la ressource en eau et un assèchement des sols. La préfecture de la Haute-Vienne vient donc de placer la majorité du département en « alerte sécheresse » et de déclencher une première vague de restrictions.

La surveillance préfectorale des ressources hydrologiques est désormais faite au niveau des bassins versants, mais c’est quand-même la majorité des communes du département qui sont concernées par les arrêtés préfectoraux qui viennent d’être pris Fabienne Balussou pour ses dernières semaines en Haute-Vienne.

Les zones concernées par le passage en « alerte sécheresse » :

  • bassin Gartempe et Vienne aval,
  • bassin Vienne amont,
  • les zones Bandiat et Tardoire du bassin de la Charente,
  • la zone Isle amont du bassin de la Dordogne,

Pour rappel, le niveau « alerte sécheresse » implique un premier niveau de restrictions avec notamment :

  • l’interdiction de l’arrosage des pelouses, potagers et massifs fleuris de 8h à 20h,
  • l’interdiction de l’irrigation entre 8h et 20h,
  • l’interdiction de remplissage des piscines,
  • l’interdiction du lavage des véhicules chez les particuliers,
  • le report des opérations exceptionnelles consommatrices d’eau.

Pour consulter l’ensemble des arrêtés et les communes concernées, rendez-vous sur le site de la Préfecture de la Haute-Vienne et pour voir facilement la situation dans votre commune est concernée, vous pouvez consulter le site vigieau.gouv.fr.

Sur le reste du Limousin, le niveau d’alerte avait été maintenu en Creuse le 11 juillet, quand au département de la Corrèze, il a été placé en vigilance le 13 juillet dernier. Les prévisions météorologiques ne laissent pas présager de fortes précipitations dans la quinzaine à venir, la situation pourrait donc s’aggraver…

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles