2.2 C
Région Limousin
jeudi 18 avril 2024

A la peine sur le plan comptable, le CSP est lourdement sanctionné « sur le parquet » par la Ligue nationale de basket !

Maintenu in-extremis en Betclic Elite après un examen poussé de ses comptes au mois de juin, le CSP Limoges réalisait pour l’instant un début de saison correct. Mais le club limougeaud vient d’être lourdement sanctionné par la « DNCCG » qui lui inflige même une double-peine : retrait de 3 victoires et 15 000€ d’amende !

Voilà une annonce qui rend encore plus amère la bête défaite concédée samedi dernier face à Roanne… Le CSP Limoges se voit retirer 3 victoires et devra de surcroit payer une amende de 15000€ suite à la décision de la Ligue nationale de basket, sur avis de la « DNCCG », de sanctionner le club limougeaud en raison d’une « dégradation significative entre l’estimé des comptes […] et les comptes clôturés au 30 juin 2023 » .

Pour rappel, au mois de juin, la « Direction Nationale de Conseil et de Contrôle de Gestion » de la Ligue nationale de basket s’était intéressée de près aux comptes du CSP qui affichait un déficit de plus de 1 million d’euros (sur un budget annuel d’environ 6 M€). Dans l’urgence, le « clan Forte » avait réussi à présenter un plan de financement suffisamment convaincant pour que le club soit autorisé à participer à la saison 2023-2024 en 1ère division avec un sérieux avertissement sur l’urgence de rétablir sa santé financière…

Il faut croire qu’après une seconde analyse, la « DNCCG » a trouvé des différences notables entre le plan proposé et la réalité des comptes de « l’entreprise CSP » et n’a pas apprécié de constater des probables « jeux d’écriture »… Sur son avis, la Ligue nationale de basket a donc prononcé à l’encontre du CSP une sanction définitivement plus lourde sur le plan sportif que financier ce qui est assez incompréhensible car les responsables ne sont pas sur le parquet !

Dans l’attente d’un éventuel recours, le CSP dégringole donc à la 16ème place et se retrouve en position de premier relégable dans une saison qui verra trois clubs redescendre en Pro B. Potentiel 4ème avant le match contre Roanne, le CSP est passé des sommets aux bas-fonds du classement en l’espace de 5 jours ! Le maintien du club dans l’élite va donc peser encore un peu plus sur les épaules des joueurs pendant qu’en coulisse, une saga digne de « Dallas » continue de s’écrire au risque  d’emmener un club mythique dans sa chute…

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles