3.4 C
Région Limousin
samedi 24 février 2024

La photographe animalière Bérengère Yar : des forêts limousines à celles du « bout du Monde », le respect de l’animal avant tout

Bérengère Yar, une photographe animalière installée sur le Plateau de Milllevaches, organise des stages en Limousin et des voyages photographiques sur les traces des grands prédateurs. Pour elle, la photographie est un bon moyen de « renouer avec le sauvage » et le respect de l’animal prime sur la belle photo. Rencontre avec une fine observatrice de la vie des bêtes.

Passionnée de nature, de photo et de voyages depuis son plus jeune âge, Bérengère Yar en a fait son métier : photographe de paysages et de nature, elle transmet désormais sa passion à travers des stages et des voyages « photo » en France, en Europe, et dans le monde entier. Ses accompagnements, où le respect du monde animal passe avant tout, sont bien plus que des stages techniques et amènent à un véritable questionnement sur la place de l’homme dans la nature.

Naissance de deux passions : la photographie et le voyage

Bérengère passe son enfance et son adolescence en Afrique du Nord. C’est à l’âge de 12 ans qu’elle reçoit son premier appareil photo réflex argentique. Elle apprend à l’utiliser, avec son père amateur de photo, et commence à photographier des paysages, fascinée par la beauté du désert algérien.

C’est lors d’un séjour dans les Cévennes, qu’elle commencera à s’intéresser aux animaux sauvages. Mais elle se rend compte que pour s’en approcher, il faut montrer patte blanche. Avec patience, elle suit leurs traces, s’approche doucement, comprend les erreurs à ne pas commettre pour pouvoir s’immerger dans leur milieu. Elle lit beaucoup de livres sur leur mode de vie, découvre leurs habitudes et petit à petit réussit à faire ses premiers clichés.

La photographe Bérengère Yar en pleine immersion © Pascal Rabot

Étudiante en histoire de l’art et en anglais, elle commence à voyager à travers l’Europe, car Bérengère développe une autre passion : celle du voyage. Attirée par les grands espaces, elle part vivre au Canada et commence à organiser des stages et des voyages où la photo tient une place centrale. Elle apprend aux stagiaires à maîtriser les bases ou à spécialiser leur technique.

L’autre intérêt de ces voyages est de partir à la découverte d’un pays à travers ses paysages, ses jeux de lumières, ses habitants, la faune et la flore locales, loin des sentiers battus. C’est de cette façon qu’elle aime vivre le voyage, et depuis maintenant près de 30 ans, elle mêle ses deux passions qui lui font parcourir l’Europe, l’Afrique, l’Amérique du Nord et l’Océanie.

Depuis une dizaine d’années, Bérengère est revenue en France et s’est installée à Gourdon-Murat, sur le Plateau de Millevaches,  lieu propice aux escapades photographiques à travers le Limousin !

Le respect de l’animal au-dessus de la quête photographique

Hors de question pour Bérengère de faire la photo du siècle à tout prix ! Sa démarche met la priorité sur le respect de l’animal : impensable de s’approcher trop près des animaux, de les déranger, de nuire à leur habitat, ou d’utiliser des appâts pour ne pas repartir bredouille. Elle accepte de passer 12h en affût et de revenir sans cliché. Une sortie photo avec Bérengère c’est avant tout l’occasion de développer la lenteur et la contemplation de la nature.

Lors d’un affût, il faut apprendre à faire le vide, exercice ô combien difficile mais toujours très enrichissant. Lorsqu’en respectant ces conditions, l’animal se montre enfin, quelque chose de magique se passe : une rencontre indescriptible. «Une photo animalière est réussie quand le photographe capte de l’animal une attitude dans laquelle il n’y a pas de crainte, quand l’animal sent sa présence, mais ne ressent pas de menace. Cela demande beaucoup de vigilance» explique Bérengère.

Tranquille le loup ! © Bérengère Yar

Renouer avec notre part de « sauvage »

De rencontre en voyage, Bérengère a été particulièrement attirée par les grands prédateurs tels que le loup, le lynx, l’ours ou le grizzly. Elle est partie en Italie pour observer le loup dans les Abruzzes. Comme elle l’avait fait en France avec la faune sauvage, elle a pris le temps de découvrir le mode de vie du loup, de comprendre son fonctionnement, et d’apprendre à s’en approcher afin de le photographier avec délicatesse. Son exploration s’est naturellement étendue dans d’autres pays d’Europe pour rencontrer l’ours et le lynx.

© Bérengère Yar
© Bérengère Yar

Convaincue qu’une cohabitation entre les humains et les grands prédateurs est possible, elle est animatrice du réseau FERUS  pour l’Auvergne/Limousin. Ne se considérant pas comme une « extrémiste écolo », elle désire simplement étudier les meilleures façons de cohabiter, renouer des liens, créer le dialogue entre les différents acteurs concernés par le sujet. Elle intervient régulièrement dans des établissements scolaires pour faire prendre conscience aux plus jeunes que les animaux sauvages ne sont pas ennemis des humains, et qu’ils ont tous un rôle à jouer dans la préservation de la biodiversité.

Bérengère cherche, à travers ses stages photo, à sensibiliser à la relation entre les hommes et le monde animal. D’après son expérience, il y a un équilibre à trouver pour permettre une bonne cohabitation. Elle aspire aussi à nous reconnecter à notre part de sauvage. En tant qu’humain, nous faisons partie intégrante de la nature, mais nous l’oublions parfois. Par la photographie, elle contribue à un enjeu de taille : renouer le lien entre nature et humanité.

© Bérengère Yar

Stages photo en Limousin & voyages photographiques

Bérengère Yar organise des stages-photos à la carte en Limousin et dans le Cantal : macro, paysages photographie animalière de la faune locale (cervidés, renards, blaireaux, loutres, chats forestiers…), architecture, portraits etc… Elle propose aussi ses prestations (portraits, reportages, tirages) et des formations dans le cadre de la Fondation photographique de France.

Enfin elle organise une petite dizaine de voyages-photos par an, combinant la découverte d’un animal et celle de « l’essence » du pays : le lynx en Espagne, le delta du Danube, les bisons, loups et renards à Yellow Stone, le désert algérien, l’ours en Slovénie…

Vous pouvez découvrir ses photos dans différentes expositions, dont le prestigieux Festival international de la photo animalière et de nature de Montier-en-Der dans la Haute-Marne.

Pour découvrir son travail : amazingearthphotography.com

Pour la contacter : berengereyar[at]hotmail.com

Camille Rizard
Camille Rizard
Correspondante Actus Limousin en Haute-Corrèze

A la une

Plus d'articles