22.5 C
Région Limousin
samedi 13 avril 2024

Entrée des Casseaux, piétonnisation du centre-ville, « chaucidou »… chantiers et aménagements urbains à Limoges

La voirie est l’un des postes de dépenses les plus importants des collectivités locales et, pour l’année 2023, c’est un budget de près 27 millions d’€ qui devrait être consacré aux aménagements de voirie par Limoges Métropole. On vous propose un petit tour d’horizon des principaux projets pour les mois à venir…

Modification des voiries de l’entrée de Limoges – Les Casseaux

La construction du futur siège du Crédit Agricole Centre Ouest à côté du supermarché Géant Casino dans le secteur des Casseaux va modifier les voiries de l’entrée de Limoges. En effet, la construction de 2 nouvelles voies est prévue et ce chantier devrait impacter la circulation jusqu’en fin d’année 2023. Le coût des travaux est estimé à 1.3 M€, financé en intégralité par Limoges Métropole.

© OpenStreetMaps – Actus Limousin

Pour rappel, le Crédit Agricole Centre-Ouest a engagé la construction d’un nouveau bâtiment pour remplacer son siège social actuel situé Boulevard de Vanteaux. Le chantier a débuté et devrait être achevé à la fin de l’année 2023. C’est le cabinet d’architectes AIA Life Designers qui a remporté l’appel d’offres pour ce projet d’ampleur qui s’étend sur quelques 11.000 m² et qui sera certifié « NF-HQE : niveau exceptionnel ». Les travaux ont été confiés à 80% à des entreprises locales et le coût global du chantier est de 35 M€.

Maquette du futur siège social du CACO © AIA Life Designers

La poursuite de la piétonnisation du centre-ville passe par la Place des Bancs

Après la piétonnisation de la rue Jean Jaurès par la municipalité de Limoges, et malgré des couacs dans la méthode qui ont provoqué la colère des commerçants, Limoges Métropole et la Ville de Limoges souhaitent poursuivre dans la voie d’un hyper-centre piéton plus propice à l’attractivité commerciale et touristique de la ville.

La poursuite de ce projet, qui pourrait s’étendre à terme sur quelques 3000 m² dans le centre historique de Limoges, passe par la piétonnisation de la zone autour de la Place des Bancs. Quelques petites rues demeurent accessibles aux voitures (rue Elie Berthet, rue des Halles…) mais ne semblent effectivement pas essentielles à la circulation limougeaude.

Avant d’engager des travaux, dont le coût prévisionnel est estimé à 4 M€, co-financés par la ville et la communauté d’agglomération, plusieurs concertations publiques seront organisées afin de présenter le projet et ses objectifs, et recueillir les avis et attentes de la population.

Expérimentation du « chaucidou » dans deux rues de la Zone Nord

Pour faciliter la cohabitation entre les automobiles et les cyclistes sur les voiries, il existe de nombreuses solutions mais certaines nécessitent d’importants travaux et engendrent des coûts importants. Pour les rues « secondaires », il n’est parfois pas nécessaire de créer une voie cyclable séparée d’une bordure et de contraindre à la circulation à sens unique suite à l’installation de bandes cyclables… et tout ça grâce au « chaucidou » !

Le principe du « chaucidou » © Actus Limousin

Le « chaucidou » ou chaussée à voie centrale banalisée est un aménagement qui se présente comme une voie centrale à double-sens encadrée de deux voies cyclables à sens unique et d’une largeur de 1.5 m. Le principe est simple : lorsque deux voitures se font face, elles ont la possibilité de se déporter sur la voie cyclable pour se croiser, en réduisant leur vitesse et en se plaçant derrière d’éventuel cycliste roulant sur leur voie.

Rapide à mettre en place, il s’agit avant tout de modifier le marquage au sol, le « chaucidou » a fait ses preuves partout où il a été expérimenté en offrant un meilleur confort de circulation aux usagers sans pour autant augmenter l’accidentologie. Des « chaucidous » sont en cours d’aménagement rue Barthélémy Thimonnier et rue Daniel Gélin en zone nord de Limoges.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site de Limoges Métropole.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles