28.9 C
Région Limousin
mardi 25 juin 2024

Départ momentané de l’opposition, pause active et 95 délibérations… Un dernier conseil municipal « animé » à Limoges

Entre une opposition qui essaye en vain d’exister et un maire qui n’hésite pas à couper les micros, les conseils municipaux à Limoges sont souvent très animés. Le dernier en date n’a pas échappé à la règle, avec une sortie temporaire de l’opposition, en raison du retrait en dernière minute d’une délibération sensible, une « pause active » inédite pour lutter contre la sédentarité, et néanmoins près de 100 délibérations votées !

Départ momentané de l’opposition et « pause active »

Il y’a sûrement des villes où majorité et opposition arrivent à travailler en bonne intelligence, mais à Limoges l’ambiance est généralement très tendue entre M. le Maire et ses principaux opposants. Toujours enclin à vilipender ses prédécesseurs et à les accuser de tous les maux qui frappe sa cité, Emile Roger Lombertie ne fait que peu de cas des avis de l’opposition qui, de son côté, essaye par tous les moyens du jeu politique d’exister contre une majorité unie derrière le maire et son premier adjoint.

Ce conseil municipal du 20 mars était particulier, car c’était le premier depuis les révélations qui risquent fort de jeter l’opprobre sur le premier édile et deux de ses adjoints. Le retrait en dernière minute de la délibération relative à l’attribution de la protection fonctionnelle au maire de Limoges et aux deux élus concernés a provoqué un départ momentané des élus de l’opposition qui comptaient bien débattre de cette « affaire » à l’opposition de ce conseil, et ont dénoncé un « déni de démocratie ».

Le second moment un peu « lunaire » de ce dernier conseil municipal est survenu environ 1h40 après le début de la séance quand, à la demande de Mme Archambeaud, l’ensemble des élus ont été invités à « une pause active de 2 minutes » pour lutter contre la sédentarité physique et l’inactivité, et acter la labellisation « grande cause nationale » inédite d’un conseil municipal. Une bonne partie des participants s’est donc prêté de bonne grâce aux exercices sur une musique entrainante.

Les membres du conseil municipal de Limoges en « pause active » contre la sédentarité et l’inactivité…

Si l’initiative peut effectivement sembler salutaire au milieu d’une séance durant laquelle les élus passent près de 4 heures en position assise, cette proposition très « légère » dans une assemblée municipale, de surcroit dans un contexte tendu, n’a pas non plus été du goût des élus de l’opposition qui n’y ont pas participé, dénonçant le ridicule de la situation.

Et pourtant, près de 100 délibérations ont été votées…

Dans cette atmosphère très spéciale, le conseil municipal de Limoges a néanmoins voté bon nombre de délibérations en cette soirée du 20 mars, notamment :

  • la réhabilitation du gymnase de la Borie dont la vétusté avait provoqué une fronde des étudiants de STAPS en novembre dernier, avec une participation de l’Université, de l’Etat, du département et de la ville,
  • la rénovation énergétique de l’école du Vigenal pour un montant de 1.5 M€,
  • le projet de création d’un futur pôle culturel, social et administratif dans le quartier de Beaubreuil,
  • la carte des « Zones d’Accélération des Énergies Renouvelables »,
  • l’attribution de plusieurs subventions pour des structures et événements culturels tel que le festival Urbaka (30 000€), Eclats d’Email (55 000€), les Francophonies (145 000€), le Centre Dramatique national (203 000€) ou encore la Fédération Hiéro (23 000€)…
  • la poursuite des travaux de renaturation dans le cadre de la piétonisation de la rue Jean Jaurès,
  • la poursuite, avec le soutien du Feder et de l’Etat, de la création d’un parc naturel urbain engagé avec le réaménagement des bords de Vienne,
  • l’organisation des « Olympiades des Bords de Vienne » le 30 juin prochain,
  • ou encore la réalisation, en partenariat avec l’école d’ingénieurs « 3IL », de visuels en réalité virtuelles des vestiges de la crypte Saint-Martial…

Pour découvrir l’ensemble des délibérations votées lors du conseil municipal du 20 mars, vous pouvez le revisionner en intégralité sur le site de la Ville de Limoges.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles