22.5 C
Région Limousin
samedi 13 avril 2024

A la découverte des nouvelles « plumes » francophones à l’occasion des « Zébrures de Printemps » à Limoges

« Les Francophonies – Des écritures à la scène » ouvre ce mardi 19 mars ses « Zébrures de Printemps » édition 2024. L’occasion de découvrir 12 projets crées dans le cadre des résidences d’écritures et d’embarquer pour des voyages littéraires aux quatre coins du monde francophone.

Créé en 1984 à l’initiative de Monique Blin et Pierre Débauche, le « festival des francophonies en Limousin » va fêter cette année ses quarante printemps. A partir des années 2000, sous l’impulsion de Patrick Le Mauf, le festival s’est orienté vers le soutien à la création avec la mise en place d’ateliers et de résidences pour aider de jeunes auteurs et autrices dans le long chemin qui mène de la page blanche à la scène.

Devenu « Les Francophonies – Des écritures à la scène » à partir de 2019, le festival se divise désormais en deux temps forts annuel : les « Zébrures » organisées à Limoges au printemps et à l’automne. Plus courte, l’édition printanière est une occasion de découvrir les nouveaux textes produits dans le cadre des résidences d’écritures, et dont les auteurs et autrices vont être accompagnés jusqu’à la mise en scène puis  programmé à l’occasion des « Zébrures d’Automne » 2024 ou 2025.

Pour cette édition des « Zébrures de Printemps 2024 », une douzaine de projets soutenus par le festival sont donc mis en lecture :

  • « Noire comme l’or » de Penda Diouf (France/Sénegal)
    • Jeudi 21 mars à 19h30 au Vieux Château de Vicq-sur-Breuilh
  • « A coeur ouvert » de Eric Delphin Kwégoué (Cameroun)
    • Vendredi 22 mars à 18h au CCM Jean Gagnant
  • « Bois diable » de Alexandra Guénin (Guyane/ RD Congo)
    • Vendredi 22 mars à 19h au CCM Jean Gagnant
  • « De zig à zag, un abécédaire impromptu » de Lucie Gougat et Jean-Louis Baille (France)
    • Vendredi 22 mars à 21h30 au CCM Jean Gagnant
  • « Wilé ! » de Nadale Fidine (Cameroun)
    • Samedi 23 mars à 10h au CCM Jean Gagnant
  • « Lune » de Pamela Ghislain (Belgique)
    • Samedi 23 mars à 11h30 au CCM Jean Gagnant
  • « Fadhila » d’Aristide Tarnagda (Burkina-Faso)
    • Samedi 23 mars à 14h30 au CCM Jean Gagnant
  • « Je suis blanc et je vous merde » de Soeuf Elbadawi (Comores)
    • Samedi 23 mars à 15h30 au CCM Jean Gagnant
  • « La Naissance du tambour » de Dorcy Rugamba (Rwanda) et Josué Mugisha (Burundi)
    • Samedi 23 mars à 21h au CCM Jean Gagnant
  • « Polyglotte » d’Émilie Monnet (France/Anichinabée)
    • Dimanche 24 mars à 11h30 au CCM Jean Gagnant et Jeudi 28 mars à 19h à Auzances
  • « Dictionnaire de la rouille » de Mélissa Mambo Bangala (France)
    • Dimanche 24 mars à 14h30 au CCM Jean Gagnant

Deux conversations et temps d’échange avec les auteurs et autrices sont aussi organisés :

  • le samedi 17 mars à 17h au CCM Jean Gagnant, avec Aristide Tarnagda, Pamela Ghislain, Alexandra Guérin, Eric Delphin  Kwégoué et Soeuf Elbadawi.
  • le dimanche 23 mars à 15h30 au CCM Jean Gagnant, avec Nadale Fidine, Mélissa Mambo Bangala, Émilie Monnet et Josué Mugisha.

Au noter que toutes les activités proposées dans le cadre des « Zébrures de Printemps » sont en entrée libre mais la réservation est néanmoins conseillée.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site officiel des « Francophonies – Des écritures à la scène ».

Enfin, comme depuis 2021, les « Zébrures de Printemps » seront l’occasion de pallier un peu aux sévères lacunes de Wikipédia en ce qui concerne les biographies et articles consacrés aux autrices francophones grâce au projet «Les sans pagEs».

 

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles