22.5 C
Région Limousin
samedi 13 avril 2024

Une « défaite encourageante » pour les Diablesses du Feytiat Basket 87 face aux Félines d’Aulnoye

Les Diablesses du Feytiat Basket 87 se sont logiquement inclinées face à l’équipe qui occupent la tête du classement de Ligue Féminine 2, les Félines d’Aulnoye, mais ont au moins fait preuve d’une belle résistance. 

Samedi soir, les feytiacoises se sont logiquement inclinées face à l’équipe d’Aulnoye, leader de LF2 et invaincue en 15 rencontres. Si l’exploit de l’emporter sur le parquet des « Félines » semblait impossible, les Diablesses ont néanmoins su montrer un autre visage que lors de leur lourde défaite face à Chartres. Appliquées en défense, les feytiacoises ont réussi à tenir tête aux leaders jusqu’au 3ème quart-temps avant de connaitre un passage à vide fatal.

Si la défaite est incontestable, le score final (58-46) est néanmoins une belle preuve de la rigueur défensive dont ont su faire preuve des joueuses de Cyril Sicsic face à une armada offensive qui score 75 points de moyenne par match. Logique, cette « défaite » est donc encourageante et pourrait servir de référence aux feytiacoises pour essayer de contenir les voironnaises, et notamment le trio « Constant-Yale-Middleton », samedi prochain à Roger Couderc.

Le « money time » de la saison

Les Diablesses du Feytiat Basket 87 sont bien dans le « money time » de leur deuxième saison de LF2. Si le sort de la SIG est déjà scellé, les feytiacoises sont à la lutte avec Nice et Reims pour éviter la 10ème place synonyme de relégation en Nationale 1.

  • Les niçoises, pénalisées par la DNCCG, l’ont emporté face à Voiron et sont donc revenues à la hauteur de Feytiat. Les deux équipes s’affronteront dans deux semaines.
  • Reims est toujours une unité derrière et affrontera Montbrison, deuxième du classement, lors du prochain match mais terminera sa saison face à la lanterne rouge (Pôle France)

Une seule victoire suffirait donc à faire le bonheur des feytiacoises. Les voironnaises sont sur une mauvaise série avec 5 défaites en 6 matchs et se sont inclinées à domicile face à Nice. Si les Diablesses avaient la bonne idée de nous sortir « le match de l’année » samedi prochain, elles pourraient assurer leur maintien avant de se déplacer sur la Côte d’Azur pour fêter ça.

Dans le cas contraire, il faudra attendre les résultats de la dernière journée mais à moins que Reims ne l’emporte par deux fois, les feytiacoises devraient se maintenir puisqu’en cas d’égalité avec « les Pétillantes », c’est uniquement les résultats des rencontres entre les deux équipes qui seraient pris en compte et les feytiacoises l’ont emporté à deux reprises…

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles